Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gaspard Gantzer, le professionnel de la comm'

 

Gaspard Gantzer, le nouveau Monsieur Comm' de Hollande, un demi Aquilino Morelle, aura marqué dès son arrivée par son professionnalisme.


ENArque, 34 ans, bref, tout pour donner confiance (ou pas) ;)

Du moins, on se dit qu'avec son parcours auprès de Bertrand Delanoë de 2010 à 2013, puis au Quai d'Orsay aux côtés de Laurent Fabius depuis un an et, après le remaniement, le cabinet de Stéphane Le Foll en tant que directeur adjoint, il aura au moins des qualités de communicant.

Mais voilà, ce jeune homme a un profil Facebook, comme plus de 26 millions d'utilisateurs actifs en France !

Et ce profil contient moult photos qui ne sont pas privées et donc, de facto, publiques.
Sur celles-ci, un jeune homme fait la fête avec des amis entre beuveries, fumettes participatives, jeunes filles peu farouches, avec parfois, en arrière plan, une bibliothèque très fournies, y compris en ouvrages sur... Hitler !

Bref, ça fait un peu beaucoup d'informations d'un coup... Trop peut-être.

Car peut-on reprocher à ce garçon des soirées arrosées pour un réveillon ? Non, quand même pas... D'aimer les jeunes filles que la soirée désinhibe ? Non, c'est assez courant. De fumer des substances illicites comme 1,2 million de fumeurs réguliers en France (même si je trouve ça grave) ? Ma foi, c'est une addiction comme une autre. De lire des livres sur Hitler ? Si il est passionné d'histoire, ça n'a rien de grave.

Non, ce qui est grave c'est qu'un homme qui doit "contrôler" la communication du Président Hollande, qui en a bien besoin, n'arrive même pas à contrôler... la sienne !

Alors, contrairement à Bruno Roger Petit, le censeur aux tout petits pieds, je ne dirai pas :

"Le profil Facebook ouvert de Gaspard Gantzer est juridiquement public, mais éthiquement, il est privé. Il convenait de le respecter et de s'abstenir".

Au contraire, pour moi, un profil public d'un homme qui doit savoir communiquer est éminemment public et, à l'heure de la transparence demandée, réclamée, proclamée par les journalistes, les politiques, il va falloir juger les "nommés" à l'aune de leurs compétences. Et, concernant le sieur Gantzer, c'est pas gagné ;)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :